Image qui suit la souris chargement chargement chargement chargement chargement chargement chargement none none none
La societe Boulgom


>> Il était une fois…BOULGOM

L’histoire commence il y a plus de 60 ans à Chaponost près de Lyon. C’est ainsi qu’en 1953, Aimée FRENAY, une maman qui voulait offrir à ses deux petits jumeaux un ours en peluche, se mit en quête de ces gentils plantigrades. On en trouvait aisément, l’ours en peluche étant déjà un jouet en vogue à l’époque. Mais ceux qu’on lui proposa ne correspondaient en rien à ce qu’avait imaginé cette tendre maman, car bourrés de son ou de paille, ils étaient trop raides pour être faciles manipuler et à aimer. Elle confia sa déception à son mari, Robert FRENAY, qui travaillait alors le latex à des fins orthopédiques, et il fut sensible à ses arguments. Fabriquer un ours ou deux ne lui parut pas une entreprise insurmontable.

On se mit au travail en famille, avec les moyens du bord -en l’occurrence le latex- et avec aussi une belle dose d’imagination. Le latex fournirait la matière de rembourrage de l’ours, et pour l’habiller, on choisirait une belle peluche de nylon. Le résultat combla le désir de la jeune maman et, pour Robert FRENAY, ce fut une véritable révélation. Les oursons avaient un corps et des membres souples, un toucher très doux. De plus, les matières utilisées les rendaient parfaitement lavables.

>> 1954 - Création de la Société BOULGOM :

Robert FRENAY dépose mondialement son brevet et installe chez lui un petit atelier qui réunit tout juste trois personnes. La société BOULGOM venait de naître et, avec elle, une toute nouvelle génération de peluches qui n’allaient pas tarder à connaître un succès mérité.
A l’exposition des Jouets qui se tenait traditionnellement à Lyon, il loue un petit stand et y présente ses oursons de façon peu commune. Pour montrer leur résistance au lavage, il les met à tourner inlassablement dans une machine à laver le linge. Ce fut l’attraction du Salon !

>> Les années 60 :

Dès les années 60, alors qu’aucune législation ne dicte de contraintes, il est le premier et le seul à se préoccuper de la sécurité des enfants. Il sélectionne scrupuleusement ses peluches dans des matières douces et ininflammables, remplace le latex par une mousse légère de polyuréthane, moule les corps des peluches d’une seule pièce, selon une technique exclusive qui les rend parfaitement homogènes et indéformables au lavage.
Suite à de graves problèmes de santé, il appellera à ses côtés son fils Pierre, à qui il confiera la responsabilité d’une maison déjà florissante. Par son métier de dessinateur qu’il exerce jusque-là avec passion au journal SPIROU, ce dernier a appris à aimer et respecter l’univers des enfants, et la solide formation économique et commerciale qu’il s’impose lui permettra de prendre en toute efficacité, en 1964, la présidence de la société. Manager lucide et créateur particulièrement attentif, Pierre FRENAY va, au fil des ans, organiser et diversifier les collections, affiner et perfectionner les techniques de fabrication.

>> Les années 70 :

En 1970, c’est avec le rachat des Créations ANIMA que BOULGOM opère sa première diversification. Ces peluches, destinées aux adultes comme aux enfants, se situaient déjà dans un registre très haut de gamme.

>> Les années 80 :

En 1983, une nouvelle étape est franchie avec le lancement de PASTEL. Le processus de fabrication est considérablement simplifié, en supprimant pratiquement toutes les coutures et en imprimant directement les motifs sur la peluche blanche. Cette gamme propose alors des peluches aux prix très compétitifs, ce qui lui permet de faire une entrée en force dans le circuit de la grande distribution, venant concurrencer, avec des produits de qualité, les importations asiatiques.

En 1985, BOULGOM réalise un chiffre d’affaires de 35 millions de francs avec un effectif de 180 personnes et une production annuelle de 750 000 jouets. BOULGOM est au tout premier rang de sa spécialité, les peluches 1er Age. La marque connait une période d’apogée, où le nom de BOULGOM est un signe de qualité. Des peluches de toutes sortes sont créées et la plupart sont assignées d’un écusson « Boulgom » brodé sur le cœur.


En 1986, la collection rassemble au total 80 références différentes. Les matières d’habillage subirent alors une radicale transformation. En effet, les peluches confiées aux mains encore maladroites et « ravageuses » de nos tout-petits, risquaient de voir leurs poils s’arracher. Aussi, lorsque Pierre FRENAY découvre la peluche tissée qui, outre son toucher plus souple, éliminait cet inconvénient, il n’hésite pas à l’utiliser pour l’ensemble de la collection.
Une décision coûteuse, car cette matière première plus chère exige en plus une adaptation des techniques de fabrication. Pierre FRENAY ne la regrette pas car pour lui, la sécurité des enfants prime sur tout autre argument !
La petite entreprise familiale a su assurer avec succès son propre développement, constituant progressivement autour de la société d’origine un véritable groupe.

En 1987, le groupe emploie désormais 310 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 62 millions de francs (chiffre 86), et se place parmi les vingt premières sociétés françaises du jouet. Il assure à lui seul plus du tiers des exportations nationales de jouets en peluche vers les pays de la CEE, la Scandinavie, le Canada et le Japon !

>> Les années 90, période de transition :

BOULGOM aime les couleurs acidulées, les matières moelleuses et souples, au toucher doux et rassurant, et présente au Salon du Jouet 90 une collection riche et diversifiée. Mais la concurrence est rude face au marché asiatique qui envahit alors l’Europe avec des peluches bien moins coûteuses et répondant désormais elles aussi aux normes de sécurité. Ce n’est pourtant pas la fin d’une belle histoire…
BOULGOM va en effet trouver du renfort en intégrant un grand groupe vosgien, déjà solidement implanté dans le jouet et la puériculture. Néanmoins, la fabrication des peluches va être discontinuée peu à peu. Mais ce sera aussi le début d’une nouvelle aventure.

>> 1997, une autre histoire commence :

La belle histoire familiale, devenue une réussite industrielle et financière, ne s’arrêtera en effet pas là. Préoccupée en premier lieu par la sécurité et le bien-être des enfants, RENOLUX, une société familiale iséroise spécialisée dans la fabrication de sièges autos pour enfants et appartenant au groupe vosgien, se donne pour ambition en 1997 de faire progresser la performance sécuritaire des sièges autos et de trouver des solutions pour améliorer le confort des enfants en voiture dont elle constate qu’il est jusque-là très rudimentaire.
Les travaux de Recherche & Développement de son Bureau d’Etude la conduisent à procéder à une révolution technologique dans la fabrication de ce type de produits en remplaçant l’habituelle structure en plastique par une mousse polyuréthane injectée. L’entreprise invente, développe et brevette alors tout un savoir-faire autour de cette technologie permettant de proposer des sièges autos incomparablement plus confortables que tous les autres du marché. Cette technologie originale permet également d’obtenir une sécurité accrue grâce à la capacité d’absorption d’énergie de la mousse. L’objectif est atteint.
L’entreprise se reconnaissant naturellement à travers les valeurs de douceur, de sécurité et de confort que BOULGOM avait su développer, elle décide alors de redonner une nouvelle vie à BOULGOM en reprenant cette marque pour  commercialiser sa toute nouvelle gamme de sièges auto en mousse polyuréthane. Depuis cette époque, tous les sièges autos BOULGOM ont été et sont toujours fabriqués en France dans le propre site de fabrication et de développement de l’entreprise, situé dans le Nord-Isère.
De sa tendre hérédité, BOULGOM a gardé le côté moelleux et accueillant des nounours pour l´adapter à ses sièges autos afin de les rendre sûrs et très confortables. Aujourd´hui BOULGOM est une marque reconnue et de grande qualité dans le domaine de la puériculture qui continue d’innover au service des enfants en harmonie avec les valeurs qui ont fait son histoire.
Les sièges autos BOULGOM sont conçus pour assurer la sécurité totale des enfants lors des trajets en voiture, tout en permettant au quotidien un usage aisé du siège, côté parent comme côté enfant. C´est ça le secret de « l´effet Boulgom » !


Source : Maison du Jouet - © Musée du Jouet  - 39260 Moirans en Montagne / © Boulgom